Le quartz architectural

Quartz de Baie Johan-Beetz au SIDIM en mai 2014
Quartz de Baie Johan-Beetz au SIDIM en mai 2014

Qualité architecturale: plus de 99% SiO²: 3 millions de tm minimum

 

Les qualités architecturales du quartz pur et naturel sont parmi les plus prisées par les architectes et designers. La résistance et la durabilité du Quartz (7 sur l'échelle de Mohs) en font un produit de grande valeur autant pour sa classe que pour sa pérennité. Mais celui de Baie Johan-Beetz se situe en haut de la gamme à cause de ses qualités esthétiques et mécaniques.


L'esthétisme associé à la blancheur immaculée n'est plus à prouver, comme font foi de grands monuments tel le Taj-Mahal. Mais conserver cet éclat est parfois difficile. Qui n'a pas vu jaunir un marbre blanc? Les ennemis du maintien de l'albédo sont la porosité et les impuretés.  


Les porosités favorisent l'infiltration d'éléments étrangers dans les pores du matériau. Ces porosités absorbent les molécules présentes dans l'air ou des liquides avec lesquels elles deviennent en contact. Elles s'incrustent, et même avec un entretien régulier avec de l'eau sous pression, du savon et une brosse, on n'arrive pas à les déloger complètement. Elles s'accumulent avec le temps et absorbent la lumière qui autrement serait réfléchie par le matériau blanc, ce qui lui donne une teinte jaunâtre ou grisâtre.


Les impuretés présentes dans le matériau au moment de son extraction peuvent lui donner une belle couleur. Mais pour un matériau blanc, elles sont un problème, car au contact de l'air, elles s'oxydent, comme par exemple le fer, qui risque de rouiller au contact de l'oxygène et de l'humidité


Le quartz de Baie Johan-Beetz est particulièrement dépourvu de porosité et de microfissure aux dires des experts dans le domaine. De plus, comme il est très pur au moment de son extraction, il y a peu d'impuretés, donc le risque d'un changement de teinte est réduit.