Le projet PAL

Le projet actuel de PAL concerne la valorisation d’un gisement de quartz situé au bord du St Laurent au Québec.

La situation

Le dépôt de quartz de surface (Si - minéral intelligent)  est entré dans le giron de PAL en 1977 par feu M. Raymond A. Marleau, M.Sc, D.Sc, géologue et expert en économie minérale, notamment la silice. Il a évalué à l'époque les possibilités d'exploitation du gisement ainsi qu'une mise en œuvre d’une fonderie métallurgique de Si Métal (lors des années 80-90).

Il a commencé dans les années 1980 à interagir avec différents acheteurs et producteurs de minerai de quartz et de Si Métal à travers le monde (Espagne, Suède, Norvège, Islande, Chine) et ce tout au long de sa carrière.

Comme un véritable visionnaire, il a choisi de reporter son projet en supposant, entre autres choses, une augmentation de la demande de Si Métal, et de par ses nombreuses qualités une augmentation de la valeur marchande. Le tout devant s’accompagner d’une baisse des coûts de production et d’une amélioration des techniques. Il avait raison, le marché est venu confirmer cette vue.

 

En outre, l'accessibilité au gisement était difficile à l'époque car elle n'était possible que par la mer. De nos jours, une route provinciale est en place depuis 1995 à seulement 750 m du gisement de quartz.


Aujourd'hui, la pertinence d'avoir retardé le projet s'avère avoir été la bonne décision en ce qui concerne des marchés, les besoins et les prix, ainsi que l’arrivée de nouveaux procédés de fabrication et de nouvelles technologies.

 

Une phase initiale du projet est requise à cause du temps écoulé depuis les dernières analyses. Comme la pierre change peu en quelques années, les résultats, conservateurs au départ, ont toutes les chances d'être confirmées et même bonifiées. Bien que cette phase soit normalement considérée comme la plus risquée par les investisseurs et requière normalement un retour plus élevé, nous croyons que le risque est minime dans le cas présent.

PAL a décidé d’entériner l’existant, c'est-à-dire valoriser le gisement en venant confirmer les résultats des analyses réalisées à ce jour afin de conférer à la société une valeur financière élevée représentative de la réalité. Cela nécessite l’exécution de travaux préparatoires.

Phase 1

L'activation de la carrière lors de la Phase 1 représente la première étape d'un projet offrant de nombreuses perspectives de développement avec des matériaux à haute valeur ajoutée, le quartz architectural.


Les blocs de quartz architectural sont d'une blancheur immaculée, ce sont des produits très rares et très prisés.


Les résidus des blocs seront vendus à de grands fabricants désireux de bénéficier d’un approvisionnement régulier d’un produit permettant la fabrication de comptoirs de cuisine ou de salles de bain en pierre agglomérée avec résine, soit du simili-quartz. 

Phase 2

Le sable de quartz de très haute pureté, avec une teneur extrêmement ténue en Phosphore et en Bore, est un produit rare et très recherché dans l'industrie de l'électronique.

Phase 3

Dans une phase 3 nous envisageons l’érection d’une usine permettant la production de produits de qualité, de très haute pureté pour des applications multi-industrielles. Entre autre, nous nous intéressons de très près au marché photovoltaïque. Peut être sera-t-elle suivie dans une Phase 4 par l’érection d'une usine de production de gaufrettes (wafers) pour le marché photovoltaïque ainsi que d'autres produits de très haute pureté et de qualité pour des applications multi-industrielles

La réalisation de la Phase 1 est somme toute assez simple, puisqu'il s'agit d'une opération minière à ciel ouvert pour l'extraction du quartz. Nous sommes donc en présence d'une carrière, et non d'une mine conventionnelle, ce qui réduit considérablement les coûts d'exploitation.

Quant à l’enrichissement du quartz qui consiste à réduire ou à éliminer des impuretés, telles le bore (B) et le phosphore (P). Il permet d'obtenir un quartz plus pur de très haute qualité. La détention de ce quartz de très haute qualité permet d’être éligible aux nouvelles technologies de production de silicium, ce qui ouvre les portes des nombreux marchés reliés à l’électronique, marchés actuels et futurs. Ceci permettra à PAL d’être un acteur présent sur le long terme.

Notre méthode d’enrichissement du quartz permettant d’éliminer d’ores et déjà au minimum 75% des impuretés, permet d'obtenir un produit de base (99,9% SiO² - 3N) de très haute qualité à forte valeur ajoutée. C'est cette forte valeur ajoutée ainsi conféré au quartz qui augmente considérablement la valeur du produit et du gisement  lui-même. Nos recherches et  travaux actuels nous permettent d’augmenter le pourcentage de suppression des impuretés.

En conclusion, grâce aux éléments pertinents qui s’additionnent dans le projet PAL, la société sera celle d’une entreprise en structure d’intégration verticale de produits générés par le quartz de Johan-Beetz, sur le site même du gisement.

Le Gisement

Ce gisement unique d’une superficie de 54,22ha contient un quartz à teneur très élevée de SiO² avec des taux d’impuretés faibles, tels le FeO, le B (0,2ppm) et le P (0,2ppm). Adjacent et à l'est du dépôt, nous avons acquis trois claims pour une superficie supplémentaire de 141,26ha à peine explorés avec un grand potentiel additionnel de plusieurs millions de tonnes métriques.

Il est situé à Baie Johan-Beetz sur la Côte-Nord du golfe du Saint-Laurent, 250 km à l'est de Sept-Îles, (avec un port en eau profonde majeur), et à 65 km à l'est de Havre-Saint-Pierre.
Ce site contient un minimum de 5 839 910tm y compris 1,9M tm de grade électronique, que nous appelons ici ultra-pur (plus de 99,6% de SiO²). Le tonnage adjacent au gisement contient plus de 8Mtm, ce qui lui donne un minimum de durée de vie utile d'au moins 25 ans dans un premier temps, et pouvant aller jusqu’à 50 ans si nos impressions se confirment. Il ne faut pas oublier que ces évaluations concernent le minerai situé au dessus du niveau de l’eau, soit en surface, auxquelles il faut rajouter celui situé en dessous ce qui vient considérablement augmenter les tonnages indiqués ci-dessus.

En sus de la taille du gisement et donc du volume que cela représente qui permettent de qualifier ce gisement de conséquent, ce sont les qualités intrinsèques du quartz contenu, qui permettront de produire du silicium (Si Métal) de très haute pureté pour une multitude de marchés voire  des grades  solaires (5-6N) au grade électronique (9-11N), qui viennent considérablement augmenter la valeur et l’intérêt de ce gisement.

L'équipe de PAL est prête à procéder à l'exploitation du gisement de quartz (méthode à ciel ouvert), dès que la capitalisation sera complétée, que la phase initiale sera terminée et que les différents permis auront été obtenus.