Historique du gisement

Depuis 1899, des articles et des études ont été publiées concernant la minéralisation de cette zone. Un total de 10 affleurements des veines de quartz laiteux ont été identifiés à l’ Est de Baie Johan-Beetz depuis les années 1940. Baie Johan-Beetz est situé les rives du Golfe du Saint-Laurent.

En 1977, M. R. A. Marleau, M.Sc. Ph.D., géologue, débutait des recherches de minéraux industriels durant plusieurs années pour PAL, a jalonné de nombreux claims miniers à Baie Johan-Beetz dont certains sont devenus le gisement de quartz «minéral intelligent"  de veines litées au taux très élévés de SiO².


PAL possédait un bail minier (BM 794) de 1990 à 2010, et ce bail minier fut transformé à nouveau en claims miniers pour des raisons économiques et d’exploration  minière (crédits d’impôt).


En plus de la proximité de la propriété au Golfe Saint-Laurent, le faible coût local de l'hydro-électricité, l'extraction à ciel ouvert du gisement et le quartz de très haute pureté connue avant 1996, l'intérêt du projet a été ressuscité par la construction de la route 138 entre Havre-Saint-Pierre et Natashquan dans la même année. Un quai en eau profonde, maintenant hors service, est situé à 13 km à l'ouest de la propriété.

Depuis le dernier rapport d'évaluation en 2005 sur la propriété de quartz, une campagne d'échantillonnage a eu lieu en 2010. Le quartz recueilli venait de la veine 2 et a été analysé pour les taux de silice et des oxydes en présence. Par la suite il a été testé selon divers procédés afin d’éliminer les impuretés (enrichissement du quartz).